Projets / Projects > Bilingual Today

St. Thomas More Gallery
SEP-OCT 2013

An absurdly shocking exhibit on the implications of fatalist prophesies in the construction of the past, and present. Featuring irrelevant quotes from inconsequential writers, and supported by misleading and incomplete factual information, this visual ‘popaganda’ is sure to please the eye and tease the misinformed.
Zoé Fortier is a visual artist and Graphic designer from the Fransaskois town of Zénon Park. This body of work is greatly inspired by the illustrative aesthetic of the iconic American Marketing company PUSH PIN STUDIOS.
Jock V. Andrew published a book titled Bilingual Today, French Tomorrow: Trudeau’s Master Plan and How it Can be Stopped in 1977. is book inspired Zoé Fortier to explore the role of the historical narrative in the construction of a people’s perceived future. Guided by Dustin J. McNichol, PhD Student/Doctorant at the Department of History at the University of Saskatchewan, her research revealed sometimes parallel, sometimes contradicting narratives of a same subject. She was surprised to discover that the area where certain English-speaking writers (Languages in Con ict: e Canadian Experience, 1967, Richard Joy), and certain Québéois separatists (Pourquoi je suis séparatiste,1961, Marcel Chaput) agreed upon was the inevitable disappearance of the French minorities of western Canada based on demolinguistic data.
In a present that has already been constructed by the Western perspective of history, and in a time in history where academic ndings are increasingly dependent on private funding, the artist wonders... who is saying what, to whom and for whom?

FR
Une exposition choquante et absurde consacrée aux implications présumées de plusieurs prophéties fatalistes découlant de diverses constructions décalées du passé et de conceptions erroneées du présent. L’artiste s’attarde à un ensemble de citations empruntées à des auteurs douteux ou inexistants et imagineés par l’artiste. Élaborées à partir de renseignements à la fois trompeurs et discutables, les a ches formant l’exposition créent un visuel de type propagandiste qui est sûr d’attirer l’œil et de retenir l’attention des mal-renseignés.

Zoé Fortier est une artiste visuelle et graphiste originaire du village fransaskois de Zénon Park. Le travail accompli dans le cadre de cette exposition est grandement inspiré par l’esthétique de la légendaire compagnie américaine de marketing PUSH PIN STUDIOS.
En 1977, Jock Andrew V. publie un livre intitulé Bilingual Today, French Tomorrow: Trudeau’s Master Plan and How it Can be Stopped. Ce livre inspire Zoé Fortier à explorer la place qu’occupe le récit historique dans la construction de l’imaginaire entourant l’anticipation du futur. Le fruit de son étude trouve un écho familier et parfois discordant dans les recherches de Dustin J. McNichol, Doctorant au département d’histoire à l’Université de la Saskatchewan. Par exemple, elle a été surprise de découvrir, au cours de ses recherches orientées par McNichol, que certains écrivains anglophones (Languages in Con ict: e Canadian Experience, 1967, Richard Joy) et certains auteurs séparatistes québécois (Pourquoi je suis séparatiste 1961, Marcel Chaput) en viennent à la même conclusion : la disparition inévitable des minorités francophones de l’Ouest canadien en raison de données démolinguistiques.

Dans un présent déterminé à partir d’une perspective occidentale de l’histoire, et dans un moment de l’histoire où; les résultats de la recherche universitaire sont de plus en plus déterminés par les intérêts corporatifs et son financement provenant du secteur privé, l’artiste s’interroge : qui dit quoi, à qui, pourquoi et pour qui ?